Les 12 et 13 octobre 2013 : Ecoutes subjectives à Nîmes, du STAX SRM T2, comparé aux meilleurs amplificateurs aujourd'hui disponibles...

Les samedi et dimanche 12 et 13 octobre 2013, une écoute partagée et subjective de plusieurs amplificateurs pour casques Stax a eu lieu en mon domicile, à Nîmes.

Etaient présents mes amis Frédéric B. et Pierre S.

A notre disposition, nous avions :

Le mythique amplificateur Stax SRMT2

L’ Eddie Current Electra

Le Stax SRM 007

Le Stax SRM 727

Un dac PS Audio Perfectwave + sa carte réseau, lisant directement un NAS 

P1100442.jpg

Deux alimentations / régénérateur secteur PS Audio Power Plant P3

P1100457.jpg

Deux casques Stax SR 009 étaient à notre disposition ainsi qu’un magnifique  SR omega 1 (qui n’a rien à voir avec la série 007…)

P1100457+(2).jpg

Dès les premières minutes d’écoute, nous avons remarqué que l’amplificateur Stax SRMT2 ne fonctionnait pas correctement (parfois flou, parfois trop « rond », parfois trop « maigre »)

stax-srm-t2-4-3af8ac13.jpg

Il nous a ainsi semblé moins performant que les autres amplificateurs à notre disposition.

Il faut tout de même dire qu'il n'avait pas "tourné" depuis environ 10 ans.... !!!!

Nous avons cependant pu remarquer la très belle neutralité de l’amplificateur à tubes Electra, lors de comparaisons directes avec le Stax SRM 727 à transistors.

P1100454.jpg

Vraiment, cet ampli n’a pas ce fameux « son tube » ce son riche mais un peu flou, manquant de précision. Non, l’amplificateur Electra est très « droit », incisif sur les timbres et bénéficie de la richesse des tubes, de leur ouverture et de leur beauté de timbres avec en plus, la précision, l’autorité, la rigueur des meilleurs amplificateurs à transistor.

Le Stax SRM 727, lui,  est tout aussi musical.

p1100255--copie-22ff083e.jpg

A son tour, et bien qu’il fonctionne avec des transistors de puissance il propose également une restitution pleine de chaleur, de « corps », de « matière ».

Pas moins détaillé que l’Electra, ses timbres sont tout aussi riches et justes, avec un soupçon de précision sur les contours supplémentaire.

Nous avons remarqué que ses timbres sont un peu moins "pleins" que ceux offerts par l'Electra.

Sa dynamique est tout à fait comparable à celle de l’Electra , son image également.

A l'issue de ce weekend, mes amis étant partis, j'ai souhaité poursuivre l'écoute du fameux amplificateur Stax SRMT2. Tant de choses merveilleuses ont été écrites, dites, sur cet amplificateur, que je n'ai pas voulu rester sur nos impressions "mitigées" du samedi.

J'ai alors ouvert le SRMT2

stax-srm-t2+(1).jpg

J'ai hoté les tubes et nettoyé leurs contacts à l'alcool à brûler. Je les ai remontés.

Curieusement, le SRMT2 s'est "réveillé" !

Avec le temps, les contacts s'étaient sûrement oxydés et les circuits de polarisation "endormis"...

Toujours est il que cette petite opération a clairement bénéficié de manière très significative au SRMT2 et que j'ai pu, en comparaison avec les autres amplificateurs, constater que enfin, il faisait beaucoup, beaucoup de musique !

J'ai tellement été surpris de cette musicalité retrouvée, que j'ai invité à nouveau mon ami Pierre S qui est très vite revenu avec un ami et son casque Stax SR 009 !

Et bien comme moi, Pierre et son ami ont pu confirmer la musicalité exceptionnelle de ce merveilleux amplificateur.

Pour ses timbres absolument superbes, parfaitement "pleins" et bien placés en hauteur, nous l'avons préféré au Stax SRM 727 et à L'Eddie Current Electra.

Ce n'est pas que le SRM T2 soit nettement meilleur, non.

Il n'est pas plus résolvant, plus dynamique, plus doux ou plus ouvert.

Il est simplement plus "juste" à l'écoute. La musique n'est plus jouée par le casque mais elle est libre devant nous. L'écoute atteint une évidence naturelle que les deux autres amplificateurs n'ont pas réussi à nous offrir.

Tout est parfaitement délié, la musique "coule" si spontanément....Que l'écoute devient un véritable délice.

Aujourd'hui, le SRM T2 a trouvé un nouveau propriétaire. Il est parti en Pologne...

J'ai alors poursuivi mes comparaisons subjectives entre l'amplificateur Stax SRM 727 et L'Eddie Current Electra.

Mais cette fois ci, de manière un peu différente pour ce qui concerne la mise en oeuvre du SRM 727.

En effet, je ne l'ai plus utilisé en mode "standard" c'est à dire avec son potentiomètre de volume, mais en bloc de puissance seul.

Les ingénieurs de chez Stax ont en effet prévu sur ce model (et c'est le seul de la gamme) un switch permettant de bypasser le potentiomètre de volume !

330406P1100226.jpg

Ce switch se trouve à l'avant de l'amplificateur, juste au dessus du potentiomètre de volume.

Ce mode d'utilisation nécessite bien sûr un préamplificateur aux fins de régler le volume car dans ce cas, celui du SRM 727 n'est plus atténué et se situe donc à 0 db !

C'est ce que j'ai fait, en utilisant la sortie variable de mon dac PS Audio PerfectWave. A partir du moment où la sortie variable est activée, le PerfectWave ne se comporte plus comme un Dac à sortie fixe, mais comme dac associé à un préamplificateur très haut de gamme 

992365p1100234-4a42e2a8.jpg

Et bien, croyez moi si vous le voulez bien. Le Stax SRM 727 utilisé en bloc de puissance et alimenté par un excellent préampli, gagne de manière nettement audible en douceur et en ouverture.

Vraiment, je recommande vivement cette possibilité que nous offre le SRM 727 à tous ses pocesseurs qui auraient la chance de posséder également un préamplificateur de haut niveau.

Voilà comment optimiser ce formidable ampli, parce que utilisé de la sorte, l'écart en douceur et en consistance sur les timbres entre lui et l'Electra est tellement amoindri que...Le 727 n'a réellement plus rien à envier à son concurrent Américain. C'est pour moi et les personnes qui ont pu écouter cette configuration, un fait acquis.

En tant que revendeur Stax, mes propos peuvent être considérés comme partiaux et mon intégrité mise en cause.

Je peux le comprendre. 

Ce texte a cependant été rédigé avec la préoccupation constante de rester honnête et juste.